Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index

Le Forum de Françoise Niel Aubin.


 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Et si ça ne colle pas, on en fait quoi ?

 
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> Et si on philosophait un peu.... -> En prenant de la bouteille, devoir materner nos parents.
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Wed 18 Jan - 20:55 (2012)    Post subject: Et si ça ne colle pas, on en fait quoi ? Reply with quote

 Bon, j'y vais un peu côté provoc', je le reconnais.

 En fait, plusieurs cas peuvent se produire. Soit on dispose de suffisement d'argent, pour faire face, et dans ce cas, on peut assumer physiquement, quitte à se faire aider, par du personnel qualifié.

 Mais il est un aspect des choses, à mon avis, qui doit être pris en compte, le plus sérieusement du monde.

 C'est que pour que ça fonctionne, il est souhaitable que l'entente soit satisfaisante, à savoir, que la communication soit bonne.  Et sur ce point, coyez moi, "j'ai testé pour vous", la version "belle mère complètement chiante" (plus qu'elle mon Dieu, c'est impossible), et celà, dès mon plus jeune age de femme marièe.

 Ensuite, en vieillissant, elle fût atteinte, elle, de la maladie d'Alzheimer, et à ce titre, Roselyne Bachelot était venue inaugurer, en Haute Normndie, il y a quelques mois, un tout nouveau centre, dans la région de Neufchatel en Bray, au moment où sortait sur france 2, le téléfilm, et le debat, sur ce même sujet.  Ce fût l'occasion, aussi, d'en faire des sketchs, etc...
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 18 Jan - 20:55 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Wed 18 Jan - 21:51 (2012)    Post subject: Et si ça ne colle pas, on en fait quoi ? Reply with quote

Enfin, il y a le cas, aussi, où l'entente s'avère absolument impossible.
 J'en connais, moi, dans ma famille, mais pas seulement, autour de moi. Nous en connaissons tous.

 Certains parents, en effet, refusent obstinément d'être jugés, c'est bien regrettable. Mais c'est ainsi. C'est même malheureusement, un cas extrêmement courant. Et les enfants, alors, viennent voir "leurs vieux", par devoir, le plus souvent, sans avoir l’opportunité, d'avoir avec eux, des conversations, qui seraient susceptibles, de les enrichir, tous, mutuellement.

 Je connais un cas moi, d'une cousine, qui ne vient voir sa mère, que pour l'aider matériellement, (elle n'a pas de voiture), et quand on lui demande comment ça se passe, elle répond "heureusement que lui donne mon linge à laver, ça me fait un prétexte pour aller la voir, sinon, je n'irai jamais, on ne se parle pas"...
  Voilà. Incroyable, vraiment. Moi, je trouve celà hallucinant. Moi, quand j'ai merde à dire, et bien je le dis. Dans le meilleur des cas, "avec des pincettes"(quelle chance vous avez), mais franchement, oui, pour moi, c'est à prendre, ou à laisser. Et au moins, ça présente l'énorme avantage, de suggérer à l'autre, en face de moi, d'en faire autant, et comme ça, les relations sont infiniment plus respirables.

 Mais dans l'hypothèse, aussi, où une mère, ou un père, n'arrive pas à s'entendre, avec un enfant, ou avec plusieurs, il est nécessaire, d'avoir l'intelligence, de ne pas culpabiliser. Car il arrive, quelquefois, que certains parents aient des paroles extrêmement graves, lors d'un divorce, ou d'un choix de vie, qui ne sont pas approuvés, par les parents.  Il arrive même, quelquefois, qu'ils renient leurs paroles, ou qu'ils les assument,  et que la blessure soit béante.

 Et bien Marcel Ruffot dit, à ce sujet, qu'il faut avoir la sagesse de divorcer, en famille. C'est à dire de ne plus fréquenter un frère, une sœur, ou un parent, quand vraiment, se rencontrer, est devenu trop problématique.  Je suis tout à fait d'accord, avec cette théorie. Et si une maman vous manque, et bien sachez que votre voisine, votre tante, ou un petit vieux, avec lequel ou laquelle vous taillerez la bavette, se fera une joie, il ou elle, de remplir de rôle, même si c'est de l'ordre du non dit.

 Je vous dis celà, car j'ai visité, moi, dans la période où je n'écrivais plus à Thomas, une petite vielle, qui aurait eu l'age d'être ma grand mère, plus que ma mère.

 Et bien cette femme, qui s'appelait Marcelle,  a été pour moi, un véritable rayon de soleil, qui a illuminé ma vie, et je sais que j'ai illuminé la sienne. Cette relation, relatée à Thomas, a été l'occasion, pour Jean Louis Aubert, de faire une chanson, qui s'appelle "Marcelle". C'est ici :

http://www.youtube.com/watch?v=y_Ue0Y6pfqQ&feature=related

 Mais ce qui a été pour moi, encore plus enrichissant, c'est qu'un jour, j'avais éprouvé le besoin, moi, d'avoir quelqu'un de sa famille, qui ne venait jamais la visiter. La relation, entre elle, et ses nièces étaient inexistantes.

   Et j'ai pu percevoir, par cette conversation, au téléphone, que Marcelle avait été à en croire sa nièce, une femme absolument pas à la hauteur, quand à ce que sa famille en attendait, en tout cas, et qu'elle était donc responsable, de bien des souffrances. C'est pourquoi, donc, elle ne recevait jamais de visites.

 Ors, avec moi, elle était une vielle femme merveilleuse.
  Ce qui me fait dire ça, c'est que quand je croise ce sentiment avec d'autres observations, qu'il est plus facile d'être attentif, et bienveillant, avec des  humains qui n'ont rien à voir, avec nos familles, qu'avec nos famille précisément. Et pour cause, quand nos vieux de plaignent, de choses diverses, qui les ont fait souffrir, et qui empoisonnent leur vieillesse, et bien ces souffrances là, font écho, en effet, avec celles que ces souffrances ont généré dans nos inconscients d'enfants, ce qui amplifient, et entretient un climat fort dommageable, en famille, et je sais de quoi je parle.

 Alors que quand vous rendez visite à un voisin, qui a l'age d'être votre père, ou votre mère, et bien ses souffrances à lui, si elles doivent sortir, ne feront pas écho sur vos histoires familiales, ou en tout cas, beaucoup moins. Ce qui fait que vous les percevez, de façon quasiment superficielles, en tout cas, infiniment moins nuisibles, j'en ai fait, moi même l'expérience.
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> Et si on philosophait un peu.... -> En prenant de la bouteille, devoir materner nos parents. All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group