Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index

Le Forum de Françoise Niel Aubin.


 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Lutter contre la deshumanisation, de façon plus générale.

 
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> Thomas Fersen et Françoise Niel Aubin, ancien couple artistique. -> Nos differents combats.
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Mon 19 Sep - 14:08 (2011)    Post subject: Lutter contre la deshumanisation, de façon plus générale. Reply with quote

L'humanité est un terreau, sur le quel poussent les sentiments. La haine, l'Amour, l'amitié, c'est un terreau merveilleux, ainsi nourri des bonnes intentions que chaque individu est capable d'avoir, face à son prochain, exactement de la même façon que le feraient l'azote, le phosphate ou le magnésium.

Que chacun y mette de la bonne volonté, et les plantes parviennent à s'épanouir, exactement comme le ferait un société qui assumerait sa part "physique et matérielle", qui s'y rapporte.

En fait, l'Amour, le véritable, qu'il soit destiné à une personne, en particulier, ou de façon plus générale, quel qu'il soit, doit impérativement, lui aussi, exactement de la même façon que le ferait un végétal, se nourrir de faite réels, physiques, et matériels.

Frederic Beigbeder, samedi soir, lui aussi, avait bien raison. Quand il parlait justement de la disparition des livres via la numérisation, ainsi que celle des disques, par internet.

J'ai effectivement moi aussi, tout comme lui, et Thomas, l'intime conviction, que c'est une forme de régression, que de vouloir imposer aux humains que nous sommes, de vivre, en nous faisant croire qu'il est "superflu", d'adresser la parole aux autres humains. Vous savez "bonjour, bonsoir, comment allez vous...." Enfin, ce qui fait qu'un être humain, est un être humain.... Et je suis moi, infiniment attachée, à ses objets culturels, que sont les livres et les disques, justement parce qu'ils sont "physiques", et palpables...

De plus, un disquaire, ou un libraire, va lui aussi, par son intervention, nouer des relations fort amicales, avec ses clients, en leur prodiguant des conseils, ou des recommandations. On nous rétorque, en ce domaine, que ces échoppes ne sont pas viables, financièrement. Soit, qu'on les subventionne, d'une part, et d'autre part, il faut bien avoir conscience que les grandes chaines que les C..... et F.... ne sont pas si bien achalandés qu'on serait en droit d'espérer.

Il est bon de préciser, aussi, comme si c'était une chose nécessaire, que dans le domaine des sentiments, la deshumanisation, elle est un risque à ne pas négliger, non plus.

En effet, imaginerions nous, par exemple, un père, qui n'embrasserait jamais son fils, même si c'est "rarement". Tout au plus, même si la tendresse, elle n'est pas si fréquente, comme dans le milieu agricole d'où je viens, se contente ton ainsi de sourires, de simple bises, et de bons sentiments, et rigolades, "physiquement palpables", puisque le rire est une expression physique, audible, et lisible sur un visage....

Mais quand ce sentiments, précisément, n'aboutissent jamais, eux, en manifestations "physiques et matérielles", exactement comme la plante qu'on aurait privée d'eau, définitivement, depuis des années, il y a risque, effectivement, de voir la relation, ainsi, également se deshumaniser.... Et l'Amour, lui, se recroqueviller, exactement de la même façon que le font les feuilles mortes, à l'automne, et qu'elle vont nourrir le sol, pour fabriquer ainsi du terreau, qui a son tour, nourrira un autre Amour, peut être. A condition, bien sur, que le dit terreau, lui ait été convenablement arrosé, bien sûr.

Une rose, une primevère, un livre, un disque, autant de manifestations physiques, et rigoureusement matérielles, absolument indispensables, autant les uns que les autres, pour voir s'épanouir, la plante de l'Amour...

L'Amour charnel, lui, ainsi que les baisers, et les étreintes, sont eux, la matérialisation de l'Amour que les humains se portent, les uns aux autres individuellement. Aussi, il est tout à fait naturel, de voir ainsi ce dernier mourir, comme la plante qu'on aurait oublié d'arroser. Il s'agit en fait, exactement du même processus que ce qui est expliqué par Frédéric Beigbeder... On arrive alors à une parfaite déshumanisation, non pas individuelle, mais bien plus gravement, plus globale...

Processus, qui inévitablement, peut ainsi générer une remise en cause globale, de certains objectifs, qu'on avait fini par se fixer, dans un "projet de vie".
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 19 Sep - 14:08 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> Thomas Fersen et Françoise Niel Aubin, ancien couple artistique. -> Nos differents combats. All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group