Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index

Le Forum de Françoise Niel Aubin.


 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Le féminisme, dans toute sa diversité.

 
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> Thomas Fersen et Françoise Niel Aubin, ancien couple artistique. -> Nos differents combats.
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Sat 17 Sep - 08:45 (2011)    Post subject: Le féminisme, dans toute sa diversité. Reply with quote

C'était sur la 2.
Bon, oui, je dois l'avouer, il s'agissait de celle de Sophie Davant. Non, je ne citerai pas le nom de l'animateur qui était avant elle, et qui, à présent, refait une nouvelles émission, en se nourrissant de façon éhontée de la souffrance des gens de la façon la plus abjecte qu'on puisse l'imaginer.

Bref. Je ne regarde jamais, mais là, je vous jure que ça pesait son pesant de cacahuètes.

Le thème était le suivant :
"Où sont donc passé les mâles, les vrais".

Bien sûr, je sais bien que le féminisme, lui, parait il, laisse beaucoup d'hommes sur le carreau.... Mais je soupçonne, moi, qu'ils ne se posent simplement pas les bonnes questions... c'est tout.

Si certains de vous, lecteur "testostéronesques", en sont effectivement là, et bien passez donc en MP avec moi, je suis sûre que je pourrai vous expliquer des trucs, parce que vraiment, à mon avis, vous vous inventez des problèmes, qui n'ont pas lieu d'exister. Enfin, il me semble....

Alors, la théorie selon laquelle les femmes, elles, s’ennuieraient à mourir du macho, qui a empoisonné la vie de nos ailleules, viendrait du fait, selon les psys, que les femmes, avec l'influence du féminisme, auraient ainsi pris le pouvoir, dans beaucoup de domaines, et que ce cher petit, lui, du coup, aurait perdu ainsi de sa virilité, et pas seulement au pieu....

Enfin, bref. Grosso modo, il existerait aujourd'hui, des femmes qui reprochent aux mecs, d'être des lopettes.... Elles sont donc là, à baver comme des malades, devant un mec, un vrai, qui a des couilles, qui donne des ordres.

Alors, à cette émission, donc, ayant posé un appel, à l'écran, comme ils ont l'habitude de faire, certains machos, donc, se sont pointés sur le plateau, ainsi, la chemise ouverte sur le médaillon (je vous jure que je ne vous mens pas, c'était à pisser de rire). Ils défendaient bien sûr, leurs théories, hein, faut pas croire. Enfin, merde, c'était des mecs, quoi, qui puent sous les bras, qui se grattent les couilles, devant la télé....

Alors, ils expliquaient leurs principes de vie, que la femme, bien sûr, devait ne pas travailler à l'extérieur, de telle sorte qu'elle puisse s'occuper des enfants... que la maison devait impérativement être nickel. Qu'ils ne supportaient pas qu'elle soit non maquillées, non coiffées, et qu'il était très important, bien sûr, qu'elle donne à son cher mari (parce que chez ces gens là, madame, on ne se paxe pas, on se marie), et qu'il était du devoir, à ces dames, d'être à la hauteur du mec, beau, sensuel super beau gosse, qui avait eu la bonté de la choisir elle.....

Je vous jure, mesdames et messieurs, que ce que je vous dis là n'est absolument pas inventé. J'étais, moi, complètement morte de rire, devant le spécimen. hallucinant.

Enfin, bref. Bien sûr, j'ai raconté tout ça à Thomas, qui en a parlé à Claire Deligny, et qui elle en a fait cette chanson, qui est à mourir de rire.

http://www.myspace.com/clairedeligny/music/songs/clint-eastwood-79565937

Alors comment vous dire, ce que j'ai ressenti, quand j'ai vu cette émission.... Je n'en croyais pas mes yeux et mes oreilles, à vrai dire. Sophie Davant, regardait leurs épouses, soumises, taiseuses, tout à fait consentantes, et heureuses de l'être....

Alors bien sûr, il se trouve que moi, je viens d'une famille du coté maternel, quelque peu matriarcale, je dois bien l'admettre. Ce qui n'a pas été aussi, sans poser de problèmes. Chacun a son histoire familiale, et doit bien faire avec...
Mais quand même....

Moi, instinctivement, j'ai surtout pensé à ces femmes, qui sans l'avoir voulu, ne travaillent pas, parce qu'elles n'ont pas trouvé de travail, "mal mariées" ou "mal en couple", et qui n'ont pas d'autre choix, que de rester avec un mec qu'elles n'aiment plus, qui boit, qui est violent, qui la bat. Enfin, inutile que je vous fasse un dessin. L'homme qu'on le veuille ou non, bénéficiera toujours de la force physique que nous femmes, nous n'avons pas.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/11/25/une-journee-nationale-contre-les-violences-faites-aux-femmes_1444648_3224.html

Enfin, voilà. C'était donc, pour moi, qui adore, vraiment, regarder observer, les humains, ce jour là, un choc, réellement, que de voir ces femmes, là, se comporter de la sorte.

Car enfin, comment trouver logique, ainsi, d'être rabaissée, interdite de travailler, d'être autonomes, etc. Tant de femmes, elles se sont battues, notamment au siècle derniers, certaines y ont laissé leurs vies. Aujourd'hui, encore, dans certains pays, on lapide des femmes, parce qu'elles sont commis l'adultère... Enfin, merde.
En fait, quand je vois des femmes comme ça, je me dis que j'ai au fond de moi une telle révolte, qu'elle est en fait, exactement proportionnelle au niveau de leur connerie....

Quand à vous mesdames, qui seraient tentées, quelquefois, d'être effectivement, "une faible femme", j'en connais, moi, que ça pourrait tenter.
Et bien je vous propose la chose suivante. Quand vous êtes chez vous, que vous cuisinez... Au lieu d'acheter de la bouffe toute prête, épluchez donc les pommes de terre, au couteau économe. Mettez le tablier de cuisine, le plus disgracieux que vous trouvez, dans votre placard... surtout, hyper important, mettez donc un robe, retro, tant qu'à faire, évitez la queue, mais lâchez vos cheveux libres, arrangez vous, surtout, pour être hyper féminine, et bandante, quand vous roulerez à la main, bien sûr, le plus lentement possible, avec un regard suggestif, la pâte brisée, afin de confectionner une superbe tarte maison, car c'est bien connu, "rien n'est plus beau que les mains d'une femme, dans la farine".

http://www.youtube.com/watch?v=1NH_qxxxG84
Je précise, bien sûr, qu'il est absolument indispensable, de rouler "légèrement" (point trop n'en faut) des hanches, bien sûr, afin que votre attitude, elle, soit la plus suggestive possible....

Et là, en principe, un homme normalement constitué, voyant un pareil tableau, soit vous "viole" carrément, là, sur la pâte tout juste roulée, soit vous emmène au pieu, avec une vitesse qui laisserait de marbre, l'homme de Neandertal, qui sommeille en chacun de nos hommes.... Je peux vous assurer qu'en principe, cet homme de Neandertal, là, il y a des millions d'années, ne courrait pas si vite, ça ne fait aucun doute.

Est ce que j'ai été assez claire, ou bien est il nécessaire que j'en remette une couche ? Okay
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Publicité






PostPosted: Sat 17 Sep - 08:45 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Sat 17 Sep - 09:45 (2011)    Post subject: Le féminisme, dans toute sa diversité. Reply with quote

A bien y réfléchir, je crois que je dois en remettre une couche.

Je devine, là vos yeux écarquillés, ne sachant trop si c'est du lard, ou du cochon.... Et bien voilà.... Nous y voilà donc. Vous voyez, quand vous voulez. Vous êtes à deux doigts de discerner enfin de quoi il s'agit.

Bon, il faut quand même que je précise une chose....
D'une part, il est bien évident que dans les grands ensembles urbains, parmi les tours infernales de vos cité urbaines, que dis, de vos barres d'immeubles immondes, qui n'ont pas vu le moindre brin d'herbe, ou la moindre vache qui pisse, depuis des centaines d'années, il est bien évident que faire resurgir en vous, mesdames, la bête, (il faut bien appeler un chat un chat), va être une chose un peu plus difficile....
A moins que....
Pendant la nuit, alors que tout le monde dort. Vous allez discrètement sur l'aire de jeux de votre immeuble... La lune elle est alors votre seule compagne.... Vous êtes là, juste à coté du petit cheval, vous savez ce truc que les enfants adorent, monté sur un énormes ressort de camion, et qui bouge un peu, de droit et de gauche. Vous vous mettez à poil, et vous enfourchez comme un diablesse, votre canasson.... et vous y allez et vous y allez.... Je répète. Il est fort important que personne ne vous voie, sinon, "c'est pas du jeu".

Bon, je reconnais que c'est un peu pauvre, pour voir resurgir la femme des cavernes, mais enfin "on fait c'qu'on peut" !

Mais j'ai d'autres suggestions, aussi. Vous vous passez en boucle le début de "la guerre du feu", quand le mâle arrive par derrière, et vous prend sauvagement, comme un animal en rut.... Et puis vous alternez selon votre désir, avec la scène du shampoing dans "affreux, bête et méchant", d"Etorre Scola... Si au bout d'un quart d'heure, votre bas ventre, lui, reste de marbre, il va donc falloir envisager un stage à la campagne.... Et bien oui, que voulez vous. Il faudrait peut être y mettre un peu plus de bonne volonté aussi.

Alors, voilà, là, je vais vous dire, c'est LE PLAN absolument inratable....
Pour se faire, il faut trouver une endroit, absolument vierge. Pas comme vous, donc. (ha ha ha). Vous avez pour l'occasion, planté la tante au bord d'une rivière.... Vous avez fait une bonne ballade, à poil, évidemment.... Puis pour le reste, vous improvisez. En principe, le contact avec la nature devrait avoir un certain effet sur vos libidos respectives....


MAIS, moi, perso, j'ai un plan meilleur que ça.
Il vous faut, pour ça, la complicité d'un agriculteur, qui élève ses poules et poulets...
A poil, bien sûr, le premier jour de votre présence, pieds nus, vous avez couru, toute la journée après le poulet que vous avez l'intention de manger, le lendemain. Faite bien attention à ce que je vous dis, car chaque détail a son importance....

Alors, bien sûr, qui dit volailles, dit fiantes de poules, qui bien sûr, ne manque pas de rentrer entre les orteils, ce qui ne manque pas, deja, dans un premier temps, d'émoustiller vos sens.
Au bout de quelques heures bien sûr, vous avez fini par le choper...
Puis là, sur le billot, vous lui faite sa fête. Heu..... Non, non, vous ne croquez pas, ainsi, à vif, dans le poulet encore vivant... Vous n'êtes pas un loup, ou un chien... A moins que si, auquel cas, bien sûr, dans ce cas, pourquoi pas....
Bon, alors, on y va. "pouf pouf".

Une fois dévoré le premier poulet, à vif, allez donc en rechercher un autre. Bon, je ne vous reraconte pas encore la scène.
Là, avec un couteau de cuisine monumental, vous avez non pas saigné le volatile, mais vous lui avez sauvagement coupé la tête, pire que le plus terrifiant des monstres sanguinaires qui n'ait jamais existé.....

Puis vous avez vidé ses entrailles. Le contact chaud bouillant, avec la tiédeur de ses viscères qui glisse, amoureusement le long de ses flancs, en principe, doit déja vous faire un certain effet.... Pas de panique. En Amour, il faut savoir faire monter la pression....

Une fois cuit ce dernier, sur un feu de bois, bien sûr, comme "à la belle époque".... Vous l'avez mangé, bien sûr, à poil, sans le moindre couvert, donc, avec vos mains, vous repus, tous les deux. Ensuite, vous aurez bien sur, au préalable, pris soin, vous madame, de garder les os....Vous vous serez bien sûr, crépé le chignon, au sens le plus basique du mot (et pas bagarrée), et vous utiliserez ainsi, l'os le plus long, pour vous faire une sorte de déguisement "capillicultural", du plus bel effet. Car il ne faut pas croire. L'homme de néanderthal que vous souhaitez voir resurgir, lui, n'en reste pas moins fort sensible à la touche féminine de vos atouts.

Alors, pour celles d'entre vous, mesdames, les plus modestes, socialement qui n'avez pas les moyens de vous offrir cette partie de campagne, il vous reste la version "citadine".

Pour se faire. Vous allez dans un magasin de tissu. Vous vous achetez un morceau d’étoffe de 3mx3m, pour vous faire un pagne en fausse peau de bête... Pour faire plus vrai, je vous recommande de couper au ciseaux, des sortes de lanières, pour faire croire à votre petite personne si faible, et vulnérable à souhaits, que c'est votre bête assoiffée de sexe, qui vous a ainsi déchiqueté votre "petit chandail"....Alors, à ce moment précis, bien sûr, il est nécessaire de bien faire taire la femme disciplinée, très soucieuse de son intérieur, ça va sans dire. Que madame van de Camp, reste en dehors de tout celà, c'est évident.

Et puis si le poulet vient direct du supermarché, et bien avec un peu de chance, vous pouvez toujours utiliser l'os dont je vous ai parlé. Et surtout, n'oubliez surtout pas de rester pieds nus, depuis le matin, pour être en contact avec les éléments, c'est très important.

Et puis je vais vous dire....

Si après ça, la bête qui sommeille au fond de la libido de votre amoureux, elle ne fait pas surface, et bien je rend mon tablier de soubrette ! Okay
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Mon 21 Nov - 09:09 (2011)    Post subject: Le féminisme, dans toute sa diversité. Reply with quote

Au sujet de l'altercation de Nicolas Bedos, et de Mathilde, chez FIELD.

http://www.google.fr/search?q=nicolas+bedos+et+mathilde%2C+chez+fieald&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a

http://www.purepeople.com/article/nicolas-bedos-la-virulente-mathilde-toujours-en-contact-avec-lui-dit-tout_a91284/1

Au sujet de cette altercation, que Nicolas a eue, avec Mathilde, il dit que que certaines féministes lui sont tombées dessus... j'aimerai bien voie étalée sur mon mur, ces articles de presse, ou ces extraits télévisuels, sur la 5. Si c'est possible; Car en parlant féminisme, avec l'une de mes amies, la semaine dernière, il m'a été rapporté certaines positions, enfin, une certaine forme de féminisme, qui m'ont simplement interloquées, et qui me semblent particulièrement inquiétantes.... Je précise que ces nanas, autour d'une tasse de thé, étaient des filles "libérées", enfin, autant que faire se peut, et leurs positions, à ce sujet, sont particulièrement étayées, et argumentées, ce qui ne manquait donc pas moi, de m'interpeller grandement.

Pour ce qui est de l'image que les hommes puissent avoir des femmes, quand cette image est médiocre, dévalorisante, hormis dans la salle à manger, où un gros connard va insulter sa femme, auquel cas ça doit effectivement être perçu par elle, comme une insulte véritable, dans la cas d'un plateau télé, il est bien évident que le contexte est complètement différent, et quand on voit la vidéo, on perçoit effectivement à quel point Nicolas la trouve intéressante, et qu'il ne s'agit effectivement que d'une véritable provocation, et rien de plus; ça n'est qu'une joute verbale, et Nicolas se donne à la télévision, en spectacle, tout simplement. c'est faire preuve d'une étroitesse d'esprit assez hallucinante, que de ne pas l'avoir perçu...

Enfin, au sujet du féminisme, il faut quand même savoir que le fait de considérer la femme comme un être inférieur, qui n'est bon qu'à torcher les gosses, dans la vie de tous les jours, ça se traduit par des signes qui sont bien loin des insultes, précisément. C'est une femme qui parle à son mari, et lui, qui ne daigne pas l'écouter. C'est elle qui bosse à plein temps, et lui qui rentrant du travail, se vautre dans la canapé, et ne fait que glander.... Il est dans le fait de n'assouvir que partiellement la paternité de ses enfants. En fait, le manque de respect, envers les femmes, je crois, se traduit surtout par le fait que certains hommes, eux, ne soient pas à la hauteur, de ce que les femmes, elles attendent... Voilà, de quelle façon, messieurs, certains hommes méprisent réellement les femmes, et assez souvent, pas par des insultes.
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 06:58 (2019)    Post subject: Le féminisme, dans toute sa diversité.

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> Thomas Fersen et Françoise Niel Aubin, ancien couple artistique. -> Nos differents combats. All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group