Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index

Le Forum de Françoise Niel Aubin.


 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Qui en porte le chapeau ?

 
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> Et si on philosophait un peu.... -> Le suicide.
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Sun 12 Aug - 09:56 (2012)    Post subject: Qui en porte le chapeau ? Reply with quote

De tout temps, les religions, toutes mieux intentionnées les unes que les autres, ont toujours condamné le suicide. C'est comme ça...

Le résultat, absolument terrifiant, en est que les familles, qui voient ainsi l'un de leurs proches, se donner la mort, éprouvent systématiquement un forme de culpabilité, qu'elle soit justifiée, ou pas.

cette culpabilité, elle, pourrit la vie de toute la famille, mais en plus, pourrit la vie de quatre ou cinq générations, des descendants... Et ça n'est pas le suicidé, qui est généralement, le plus coupable.

Bien sûr, les arguments avancés, par ceux qui le condamnent et qui ne connaissent pas la souffrance endurée, elle, justifient cette condamnation, par le fait que ce soit u signe de lâcheté.

Là, encore, c'est profondément injuste, car la souffrance peut difficilement être quantifiable, et donc justement, appréciée, que ce soit pat l'entourage, la famille, ou même les médecins, qu'ils soient psychiatres, ou pas.

Vu de l'extérieur, bien sûr, la famille d'origine, le plus souvent, charge un maximum la compagne, l'épouse, ou le mari, ou le concubin, en les culpabilisant à mort... (quel mot bien trouvé pour l'occasion)....

J'ai une amie, moi ainsi, qui traine cette culpabilité là, de puis plusieurs décennies, et voit sa vie, littéralement engloutie, pour cette raison... Une autre, moins subtile, elle, charge son ancienne belle sœur, pour le suicide de son frère...

Je trouve absolument dégueulasse.
Deux possibilité peuvent se produire.

Soit la souffrance a fait l'objet d'une reconnaissance, médicale, qui prend forme en temps que pathologie, qui va générer une dépression, le rôle du conjoint ou ami est déterminant, certes... Sauf que certains malades eux, refusent d'être l'acteur de leur guérison, et choisissent délibérément, de fuir le problème, par certaines addictions, ( drogue, alcool, dépendances diverses), et de refuser d'entamer un travail de fond, avec l'aide d'un psychologue. Ce cas est plus fréquent chez les hommes en souffrance que chez les femmes, parce que l’image de la virilité, qui fait leur identité, dictée par leur culture, leur interdit d'être faibles, ou perçus comme tels, et donc, de se remettre en cause.... C'est la raison pour laquelle il y a un taux plus fort de patientes, chez le psy, que de patients.

C'est un cas fort courant, et bien que s'en est ouvert à leur entourage, ils ne peuvent sauter le pas... dans ce ca s, très courant (je connais, moi, plusieurs cas, ainsi), l'épouse ou la compagne, elle, peut être très bien intentionnée, et attentionnée, les souffrance en question, elles ont autant de chance, d'avoir des origines, dès la petite enfance, ce qui est généralement, le cas, et qui justement, tenterait de mettre plutôt ors de cause, le compagnon ou la compagne qui a partagé sa vie.

C'est la raison pour laquelle culpabiliser ainsi, le mari, l'épouse, etc, enfin, ceux de sa génération, est une profonde injustice....

Enfin, il arrive aussi, que certaines personnes souffrent de dépressions, extrêmement brutales, et sans aucun signe annonciateur, auquel cas, elle ne peuvent être décelées, ainsi, en amont. c'est u peu comme un coup de folie, et dans ce cas, le plus prévenant des maris, ou épouse, ou compagne, ne peut bien sûr, rien prévoir, pour le ou la soutenir, afin de prévenir le suicide.

Enfin, en règle générale, les statistiques, elles, ne font que parler du suicide, mais oublient de parler de la cause, qui est la souffrance psychologique, qui est omniprésente, chez beaucoup de monde, tous ages confondus.

Enfin, si dans votre entourage, on vous confie un secret, comme quoi il ou elle veut vraiment en finir, il n'y a aucun scrupule à avoir, faite le ou la interner, le plus vite possible, et n'ayez aucun scrupule.... Faire interner quelqu'un qui souhaite mourrir, peut s'averer quelquefois, la plus belle preuved 'Amour, aussi étonnant que ça puisse paraitre.
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 12 Aug - 09:56 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> Et si on philosophait un peu.... -> Le suicide. All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group