Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index

Le Forum de Françoise Niel Aubin.


 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

La "PAC", et si on parlait ainsi, decortiquions, devrai je dire, ces trois lettres, "si emblématiques" ?

 
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> Et si on philosophait un peu.... -> Ô rage, Ô desespoir, "serait il de toute façon, trop tard ?"
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Mon 16 Jul - 22:44 (2012)    Post subject: La "PAC", et si on parlait ainsi, decortiquions, devrai je dire, ces trois lettres, "si emblématiques" ? Reply with quote

Il s'agit de cet article, là, qui rend compte, de ce qui est en train de se jouer, sur le plan européen, concernant l'agriculture.

http://www.liberation.fr/terre/2012/07/13/la-pac-en-passe-de-rater-son-virage-vert_833281

Quelques extraits, que je commente au fur et à mesure.

«on voit poindre des velléités de raboter l’ambition agro-environnementale». «Les Etats craignent un impact négatif sur le niveau de production agricole et sur les revenus agricoles», explique Samuel Féret. Il est, par exemple, envisagé que les 7 % de surfaces d’intérêt écologique puissent aussi être des cultures (cultures énergétiques, luzerne, etc.)

Deja, dans un premier temps, le problème, réside dans le fait, si j'ai bien compris, que l'on craint, enfin, "on nous faite croire que l'on craint", ce qui est bien différent, que dans l'hypothèse, où nous nous orienterions, vers une agriculture "plus BIO qu'elle ne l'est", l’Europe, se retrouverait, elle, incapable de produire, suffisamment, de viandes, de légumes (maraichage), et de céréales, pour nourrir sa population.....

Mais c'est oublier, je ne doute pas un seul instant, que des études ont dues être menées, sur le sujet, plusieurs donnes, extrêmement importantes.

D'une part, quand une famille se nourrit avec des produits v biologique, personne n'est au courant mais c'est pourtant la vérité, nous mangeons, en quantité un peu plus faible, enfin, en moins grosse quantité, je veux dire, parce que la qualité est meilleure, et donc, le corps est rassasié, plus rapidement...

Ensuite, je crois qu'il faut aussi, réapprendre, aux familles à manger. oui, je sais, ça va en faire rigoler, et bien je vous en prie, moi aussi, je ne trouve rien de plus hilarant, je puis vous l'assurer que de voir un couple avec le plateau télé tous les deux, devant le petit écran, en train de manger un hamburger, et l'emballage qui représente environ trois fois, le volume de ce qu'ils mangent, vous ne soupçonnez absolument pas, à quel point, effectivement, "ça peut être comique". ET croyez moi, en matière de comique, comme chacun, sait, "je suis imbattable".....

Ensuite, si vous rire encore plus, quand il y a des enfants, vous les collez autour de la table, avec la télé allumée.... Mais surtout, que personne ne parle, hein. Parce que la télé est là, à la base, pour les endormir, et en faire de jolis petits moutons, alors, allez surtout pas, nous faire des "graines de révolutionnaires", parce que ça n'ira pas du tout....

Ensuite, je tiens aussi, à rappeler, que tous les spécialistes, sont formels, sur la questions, enfin, je veux dire, que nous mangeons trop de viande, c'est là, une absolue certitude.
Alors, conseillons donc aux gens d'en manger moins, en la supprimant le soir, par exemple, et comme ça, on aura plus de chance, d'en produire suffisamment.

en fait, c'est très simple, il faut rééduquer les gens, au sujet de l'amimentation.

il existe, dans l'inconscient des gens une idée reçue absolument fausse.
A savoir, que le fait de manger de la viande, signifie que l'on mange "à sa faim".
Grosso modo, quand on a son beef steak dans l'assiette, on s'imagine qu'à un moment ou un autre, on des anciens pauvres de nos ascendants, qui vont surgir, comme ça, et qui vont nous dire "ha, tu vois bien en fait, tu n'as pas réussi socialement plus que moi, puisque tu n'as pas de viande dans ton assiette".

Oui, c'est ça, foutez vos de ma gueule, et bien c'est pourtant la vérité , ce que je vous dis là.
Moi, je me souviens très bien, mes parents me racontaient que quand ils étaient gamins, pendant la guerre, la viande était rare...
Mon père me disait le morceau était si petit, qu'il était planqué derrière les légumes, on ne le voyait pas.

Quand au poulet de grain, on ne lui distribuait pas le grain, comme ça, à la volée. Non non, il se démerdait, à glaner lui même, derrière les moissonneuses.

Mais que les choses soient bien claires, je ne suis pas en train de vous faire, un gros coup de calgon, version "passéiste", je vous dis juste que supprimer de la viande au repas du soir, ne causerait rien de mauvais, à qui que ce soit, c'est différent.

Aujourd'hui, nous avons, en plus, la chance de disposer d'un éventail de légumes, un peu plus large, que ça n'était le cas, précédemment.
Car il est différent, de manger moins de viande, "par choix", plutôt que manger moins de viande parce qu'on n'en a pas mes moyens.

Au fait, je ne sais si c'est une marque d'humour, de la part de notre premier ministre, et de François hollande, notre président de la république, mais avoir choisi, comme ministre de l'Agriculture, un certains monsieur, "le Foll"... Sachant donc, que phonétiquement, ça me ramène moi, à mon expertise psychiatrique, d'une part, mais aussi, à "l'herbe folle", version "non domestiquée", je trouve ça, absolument hilarant...ça me ramène bien sûr, à Gille Clément, avec "l'éloge des vagabondes".

Vraiment, ça ne pouvait pas mieux tomber, je vous jure...

Il devrait faire des recherches, je trouve, moi, pour connaitre l’étymologie de son nom, c'est bien rare s'il n'a pas eu un œuf fêlé, dans ses ascendants, qui soit susceptible d'en expliquer le nom !Et en plus, il porte le prénom de mon ex , décidément ! J'oserai même dire qu'il me cherche, comme disent les enfants.

Enfin, bon, attendez, mon grnad père disait (je ne l'ai pas connu, celui là), mais il disait un truc très important, c'était ceci :
"pour mieux comprendre un truc, il faut l'agrandir" (dans son imagination, en théorie....)

Sauf que là, le problème, c'est que ça n'est pas dans son imagination, qu'il faut l'agrandir, pour le comprendre, voyez vous ?
Quand j'ai vu, moi, il y a quelques années, les centaines et centaines et centaines d'HA, recouvertes de serres, dans le sud de l'Espagne, où l'on produit des tomates, alors qu'en théorie, si on les faisait pousser à au bon moment de l'année, elle pourraient être en plein air.... Cueillies, avec du personnel émigrés, qui sont traités comme des esclaves, et payés comme tel, et logés comme tel, parce que la législation espagnole, comme dans tout le sud de l'Europe, permet ainsi, une exploitation de l'homme par l'homme, qui fait honte à l'espère humaine, pour arriver bien sûr, à une concurrence absolument déloyale, avec les producteurs français, qui eux, paient leur personnel correctement....

Quand on prélève de la Terre, sur une parcelle d'agriculture intensive, et qu'une fois analysée, on s’aperçoit qu'elle est entièrement morte ! et que pour en tirer quoi que ce soit, il n'y aque le chimique, qui permette de l'exploiter... Les ingénieurs agronomes, qui ont fait vos grandes écoles, là, sont un nombre important, à avoir remis en cause, de façon absolument évidente, et bouleversante, vos systémes de productivisme, tel qu'il est pratiqué, depuis plusieurs décennies...

Regardez !
Aujourd'hui, absolument tout le monde, sans aucune exception, a pris conscience de ce phénomène...
Je parlais, ce matin, au sujet des dictateurs, en ce qui concerne la Syrie, et bien tous les décideurs, qui aujourd'hui, ont la responsabilité, de prendre les décisions, en ce qui concerne le devenir de l'agriculture, vont devoir en repondre, devant leurs enfants, plus tard, vous m'entendez bien ?

Les enfants des agriculteurs en question, les industriels de l'agriculture, devrai je dire, eux, n'auront pas trop ce problème, considérant que vu le taux de cancers qui sont dans la profession, les fistons n'auront pas à le leur demander... pour ceux qui se sont suicidé, c'est pareil, au moins ils n'auront plus à en répondre...

On marche sur la tête, putain, depuis trop longtemps, là, et vous êtes là, je suis sure que vous qui décidez, putain, vous n'avez jamais ne serait ce pris un jour, une seule motte de Terre dans vos mains, pour voir quel effet ça fait ...
QUI putain, de merde, qui, dans tous ceux qui décident, a déja une seule fois, dans vie, pris une motte de terre dans ses mains, je veux savoir !.. Qui a deja semé des graines dans un pot, pour voir, si ça germait, je veux savoir !... Qui a deja vêlé une vache ? qui ?

Tiens, un truc, à vous raconter, vous allez voir, ça en dit bien long.

Dommage, j'ai perdu le papier.

Un agriculteur, de notre mouvance, ici, en Normandie... Il s'appelle Matthieu Soudey,(Butôt) il a une grande gueule, tout comme moi.

"Bref"... Je vais le voir, il y a quelques mois, et lui expliquais, les films qui venaient de sortir "grâce à moi, et Thomas Fersen", sur le monde agricole.

Vous allez voir, vous n'allez ps être déçus !

Son épouse me raconte la chose suivante.
La veille, ou la nuit d'avant, l'une de leur vaches était en train de vêler. Vous me direz "rien de plus banal".
SOIT, je ne nie pas.
Le veau se présentait très mal, un vêlage très difficile. La pauvre bête, n'arrivant à se libérer, ils appellent le véto.
Il ont donc, découpé le veau, mort, à l'intérieur de la vache, comme ça, se pratique usuellement, pour sauver la mère...
Et bien écoutez un peu, ça, c'est hallucinant...
Quand elle a récupéré, la totalité des morceaux, du veau, une fois l'opération terminée, ce veau, là, mort né, donc, a du, selon la loi, être identifié, pour partir à l'équarissage.............

...............................................

Vous avez bien compris, ce que je viens de vous dire , là ?

Aujourd'hui, dans le monde, dans un pourcentage immense, dans le monde, des pays, sont tellement dans la merde, passez moi, l'expression, qu'il n'existe même pas d'état civil, pour les recenser, ce qui est très grave, car pour qu'un enfant soit protégé par la loi, en temps qu'enfant, il est nécessaire, qu'il y ait un état civil, n'est ce pas ?
Et bien ici, en Normandie, un veau "mort né", doit avoir à son oreille, l'étiquette "inviolable" (tien, comme c'est amusant....), pour partie à l’équarrissage.....

Allons, messieurs, c'est pas beau, le progrés ? et vous êtes fiers de vous ?

Je comprends fort bien, que faire machine arrière, ne soit pas une chose aisée, je comprends fort bien, celà, de la même façon que la transition écologique, concernant les énergie propres, ne peuvent se faire du jour au lendemain.

Mais il existe, partout, et plus particulièrement, dans le milieu agricole des techniciens, qui ont étudié de ce là, de la façon la plus sérieuse qui, soit, vraiment....
Ce sont eux, qui détiennent les clés, pour que petit à petit, le productivisme à outrance, diminue, progressivement, pour s'orienter, vers une meilleure qualité. Ce sont eux, qui savent, et si vous, vous refusez de leur donner d'une certaine façon, le pouvoir de mettre en oeuvre, sérieusement, ce qu'il d font deja, dans certaines autres régions du monde, avec l’équitable, vous allez vous, avoir je puis vous l'assurer, de très très gros problèmes, parce que moi, je vais vous faire chier, messieurs, mais alors, à un point que vous ne pouvez même pas imaginer, je puis vous l'assurer...

Parce que pour en chier, moi aussi, j'en chie, et tenez vous bien, je ferai le nécessaire, moi, pour que ça ne soit pas pour rien, vous pouvez me croire.
c'est ici, que ça se passe, et pas ailleurs.

http://blog.altereco.com/
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 16 Jul - 22:44 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Mon 16 Jul - 22:46 (2012)    Post subject: La "PAC", et si on parlait ainsi, decortiquions, devrai je dire, ces trois lettres, "si emblématiques" ? Reply with quote

Politique, Agricole Commune, vous dites ?
A partir d'aujourd'hui, il va falloir que ça signifie, Pouvoir s'Alimenter, Correctement.
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 06:09 (2019)    Post subject: La "PAC", et si on parlait ainsi, decortiquions, devrai je dire, ces trois lettres, "si emblématiques" ?

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> Et si on philosophait un peu.... -> Ô rage, Ô desespoir, "serait il de toute façon, trop tard ?" All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group