Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index

Le Forum de Françoise Niel Aubin.


 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Françoise Niel Aubin.

 
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> Des thèmes, déclinés, chacun à sa sauce. -> La delinquence séxuelle.
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Fri 3 Jun - 20:19 (2011)    Post subject: Françoise Niel Aubin. Reply with quote

  Et bien oui, bien sûr, il serait tellement plus facile de dire "cacher ce traumatisme, que je ne saurai voir"... Ce serait tellement plus simple, et plus "consensuel", surtout.

  Seulement voyez vous, on doit toujours tenir la main de l'enfant qu'on a été,  je dirai même du tout petit enfant que l'on a été.
 Et bien pour les traumatisés, c'est pareil...  Tout traumatisé, à plus forte raison s'il a complètement résolu son traumatisme,  ce qui est mon cas, a le devoir, envers  la société, de tenir, toujours et encore, la main du traumatisé qu'il a été...

 Pour ceux qui s'intéressent au sujet, je vous donne des liens, divers et variés, à lire. Pour les autres, vous pouvez passer à la suite, un peu plus ludique, peut être.

http://aivi.org/

http://chez-salpiglossis.viabloga.com/news/poser-nue-pour-un-peintre

  http://chez-salpiglossis.viabloga.com/news/malade-mentale-2

                                                                      





  Pommiers en fleurs.
 


Pommiers en fleurs, que de candeur.
Un été en Normandie on était toutes jolies.

Beaux sucres d'orge mais pas si fortes,
des messieurs aiment bien ça.
Pomme sucre et reseda.

Un jour d'été emprisonnée cet homme là aimait ça.
Se tût et point ne parla.

Des anges passérent et l'emmenèrent 
Des ailes blanches emmitouflées ils l'enveloppérent, et la protégèrent.

Quand fut fini son sale délit, ils la posèrent, sur le parterre, terrifiée toute souillée.

Comment ? Que faire ? Vaut mieux se taire.
"J'y arriverai, je le promets "
pommes pourries, fallait s'y faire.

Pommiers en fleurs que de candeur.
Un été en Normandie on était toutes jolies. 

 

 
Jardin envirginé
 
 


Il a bien neigé, là... Tout est recouvert, là...
On est en hiver, là... Tout est recouvert.

Sous ce blanc manteau, là... On peut voir la terre, là...
Comme des tourtereaux, là... Tout ça sans s'en faire.

Les petites fleurs là... Qui sont rassemblées, là...
Forment comme des cœurs, là... Toutes protégées, là...

Ce blanc virginal, là... Qui fait la lumière , là...
N'est pas marginal, là.... En cette saison

C'est pas du blanc d’œuf, là... pour les cuisineux, là....
Pas du blanc d'Espagne, là... Ni des farineux.

C'est pas du mariage, là.... Ni fleur d'oranger
Pas non plus du talc, là... Pour mettre aux bébés

Un jour un matin là... J'ai vu retourné, là...
Quelques marcassins, et des sangliers

Jardin envirginé ainsi s'est retrouvé
J'avais imaginé splendeur retrouvée. 

 

 
La tombe.
 


J'ai aperçu sa tombe, un matin.
Il y avait un garçon à côté et une petite fille.
Elle tenait encore cette énorme pelle de chantier à la main.
C'est à coup de pelle comme Dupontel qu'elle l'a tué, ce fut long, elle est courageuse cette petite fille.
Pas étonnant que depuis 20 jours elle ait eu tant de mal, mais ça y est, c'est sûr.
En même temps se superposait l'image d'un garçon, torse nu au beau milieu du champ de coquelicots ......
Et à chaque coup de pelle dans la gueule qui approchait le sanglier de l'agonie, une fleur de coquelicot s'épanouissait sur le torse du garçon.
C'était au lever du jour, le soleil horizontal dardait ses rayons à travers les pétales et quant le sanglier fut dans la tombe on ne distinguait même plus le garçon au milieu du champ de coquelicots.
Il n'était plus que coquelicots.
   
 

 Ce dernier texte, là, le plus important, car c'est lui qui m'a vraiment libérée, existe sous forme de calligramme. Le voici:





 Pour infirmation, c'est ce calligramme, là, qui a servi de base de travail, (entre autre), à Thomas pour écrire la chanson
"l'enfant sorcière".
 
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Publicité






PostPosted: Fri 3 Jun - 20:19 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Mon 26 Mar - 18:50 (2012)    Post subject: Françoise Niel Aubin. Reply with quote

 il est à noter que mercredi soir, c'est à dire, le soir même, où moi, le matin, à 10h, je rencontrerai le juge des tutelles, l'après midi, je vais assister à une réunion, sur le devenir de l'agriculture, en pays de Caux, avec en ligne de mire, les propositions des candidats à la présidentielle, et le soir, France 2, programme un film qui s'appelle "Un viol".

http://www.youtube.com/watch?v=jfl1y3Jb7mU
 
Puis ensuite, "dans les yeux d'olivier", qui aborde, lui aussi, le même sujet.

http://forums.france2.fr/login_piu.php?config=france2.inc
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 10:06 (2019)    Post subject: Françoise Niel Aubin.

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> Des thèmes, déclinés, chacun à sa sauce. -> La delinquence séxuelle. All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group