Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index

Le Forum de Françoise Niel Aubin.


 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

ROC ECLAIR

 
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> La ruche artistique côté chansons. -> Jean Louis Aubert.
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Fri 13 May - 13:31 (2011)    Post subject: ROC ECLAIR Reply with quote

 Bon, faut que je vous dise, voilà LA video, qui est "coupable". Thomas chantait, ce jour là, avec Jean Louis (tu permets, mon p'tit loup, que je t'appelle "Jean Louis", ou bien alors "mon p'tit oiseau", ho, ben, non, "p'tit oiseau, Thomas va encore dire que je suis grivoise !..... ha ha ha ha  Mais ma parole, il ne pense qu'à ça !
http://video.mytaratata.com/video/iLyROoafttma.html

          Et bien il n'en fallait pas plus.  C'est toujours comme ça que ça se passe, en fait. Je l'entendais, là, avec sa chanson "Demain sera parfait". Oui  je me disais: "c'est vraiment chouette, ça", et croyez vous que je sois allée fouiller ? et bien non, Mais quelle andouille je fais, moi, je vous jure.

Quelquefois, j'ai envie de me mettre des claques.

   Bref, je ne sais par quel miracle, (je soupçonne très fortement le fantôme de Thomas, dont je suis à l'origine, je vous le rappelle, d'y être pour quelque chose). Et quand je m'en allais, avant hier, pour cliquer sur "real payer", sur le bureau de mon ordinateur, afin de lire un autre CD, ce dernier, s'ouvre avec "sur le pont les artistes", avec comme invité, Jean Louis Aubert.

 Bien, "sur le pont les artistes", que du bon, donc, comme chacun sait, donc, j'écoute.

  Et là, un drôle de truc m'interpelle. Bref, sans entrer dans le détail, (vous me pardonnerez)un truc très troublant, dans la chanson "chasseur de nuages".

   Bon, je me dis "ouais, c'est vrai, quelle andouille, Jean Louis Aubert, bien sûr, suis je bête. Avec le peu de sous, hier, donc, je suis donc allée l'acheter. "Roc Eclair", ainsi que le dernier "Louis Chedid". Mais j'en reparlerai.

   Bon, hier, en attendant l'ouverture de la médiathèque, Paf ! je prends ça plein cœur. Une écoute, et bien sûr, j'étais en larmes. Je croyais être un peu plus aguerrie, maintenant, avec mon gros cœur, bourré de pépites merveilleuses, et bien non. Mais je compte bien ne pas l'être d'avantage. Cependant. Car qu'y a t il d plus merveilleux, bien sûr, que d'être bouleversée, ainsi, dans le bon sens du terme ?

 Alors, Thomas et lui, là, m'envoient carrément des messages à caractère personnel.

   Pour commencer, "maintenant je reviens". Soit vous pensez peut être "oui, et bien ça pourrai être n'importe qui. Un peu universel, comme thème, non ?".

 Oui, mais enfin, sauf qu'il parle du mois de février, mois auquel j'ai recommencé à écrire à Thomas, en 2010.
 Elle décrit avec intelligence et délicatesse, le feu qui me brûlait, cette envie irrésistible, d'en découdre, de nouveau avec Thomas.. artistiquement. Une envie, bien sur, qui couvait depuis pas mal de temps, et je me décidais alors, à "passer à l'acte".

 Et voir ainsi ma simple lettre, qui fût si bouleversante, à écrire,  là, transformée en chanson, me chavire.

 Ensuite "c'est con, mais bon".

   Et bien oui, il y a eu rupture. Rupture de ma part. Il était nécessaire pour moi, pour mon équilibre, que je fasse un break. Et si l'expérience, de toute évidence, a été un peu délicate à négocier, de la part de la famille artistique de Thomas, qui déjà était formée, elle a été pour moi, fort profitable.

 Mais je suis allée à la découverte du disque précédant, et que vois je... Thomas, lui, par son intermédiaire, me passait carrément des messages, pour essayer de m'appeler...  Par la chanson "petite âme seule". Ainsi que par "loin l'un de l'autre". je n'ai découvert ces chansons, là, que tout à 'l'heure, et j'étais en larmes, encore une fois. Vous devez penser "mais elle ne fait que cela, de pleurer". Et bien pas tant que ça ! Mais moi, j'avais parlé à Thomas de Jean Louis, mais le problème, c'est que l'inspiration qui vient de moi, depuis huit ans, part de tous côtés, et moi, je ne peux pas suivre pour acheter les albums !

  Puis il me parle de demain. "demain sera un jour parfait".

 Enthousiasme, chaleur, mais enthousiasme, à n'en plus finir. Où Thomas me met  en garde contre les éventuels problèmes que je ne vais pas manquer de rencontrer,  mais je viens de lui dire, là, à l'instant, à ce sujet " ne sois pas inquiet, tu sauras me guider, comme tu as toujours su le faire".

 Ensuite "puisses tu".
 Message d'espoir phénoménal, où il m'invite à continuer à être heureuse, et à m'aimer, moi, telle que je suis. Et croyez moi, être aimée pour ce que l'on est, comme le fait Thomas, envers moi, c'est bigrement plus reposant et agréable que de l'être pour ce qu'on aurait voulu que je sois, depuis trente ans.

 Puis "chasseur de nuages".

 Et bien oui, c'est la même race que les fabricants de pépites merveilleuses. Ils ont la même formation. Mai le diplôme reste à inventer. Mais aux dernières nouvelles, il parait que c'est une histoire de cœur, exclusivement. Rien à voir avec l'argent !

En fait, il s'agit, là, très précisément, d'objectifs, que Thomas et moi, avons en commun, artistiquement. J'entends par là, dans la mesure du possible, bien sûr, car il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, de fabriquer des chansons et moi, des calligrammes, qui soient susceptibles d'aider les gens à se soigner. en fait, mettre en pratique ce que Thomas a fait, lui, sur mon cas... bien sûr, si l'on parvenait à fabriquer des pépites merveilleuses, dans le cœur de quelques uns, ce serait l’idéal, mais enfin, déjà par le phénomène de catharsis, ce serait deja pas mal...

"Regarde moi", c'est moi, qui porte un regard sur la femme que je suis, avec ma fatigue, et ma lassitude, d'avoir du lutter, ainsi, depuis des années.

 "Les lépidoptères".

Énumération amusante de tout le bestiaire que je vais pouvoir accepter, sans aucun risque, autour de la table, avec une mention spéciale pour les lapins nains que Thomas a sur son épaule, sur la pochette de son disque.

   Mais au fait Thomas, je te signale, il me semble bien que je t'ai déjà posée la question, tu en as fait quoi , des petits lapins , tu les as bouffés ? hein, c'est ça, un civet, avec Mondino, et bien chapeau !

 Enfin, bon, le message est clair, "méfie toi des vautours, qui voudront s'inviter à notre table, ne les laisse pas faire, protège tes copains".
 T'inquiète pas, ma giraffule, je veillerai.

les chansons d'Amour, bien sûr, omniprésentes, sont "demain, là bas, peut être","le matin des magiciens".

 "Demain sera parfait". ce qui nous attend, lui et moi. Le programme des réjouissances, en fait... C'est bien, mon hirondelle, alors, qu'est ce que tu fous, bordel de merde ! j'attends, moi... Very Happy

 Puis "demain, là bas, peut être".

 Une de mes préférées, mais elles le sont toutes. Thomas me parle, là, de lui et moi. Sans commentaire. Puis le "peut être", là.... qui m'agaçait un peu, mais enfin, à la fin "c'est certain". Ouf, et bien dis donc, ma giraffule, heureusement que c'est venu, tu te serais fait secouer les cloches, à douter de moi, comme ça !

   Ensuite, "regarde moi". Un regard incisif, et fort juste, sur ma vie, avec ce tournant, là, que j'abordais, quand je décidais, moi, de revenir,  et mes jambes, encore, qui décidément, en font couler, de l'encre à faire des chansons,  le côté "hyper sécurisant" de mon couple antérieur, avant ma séparation. Hyper sécurité, indispensable, à l'époque, à mon équilibre.

 Ensuite, "le matin des magiciens".

 "Me blottir dans tes bras", un peu mon n'veu.  J'ai développé par écrit, ne t'inquite pas, je n'ai pas oublié "brûler les doigts".

 Ha celle là ! alors là, j'ai pleuré comme une madeleine.  Elle s'appelait "Marcelle". Mais que ma petite mémé, à la maison de retraite, ait pu se trouver là, dans cette chanson, j'ai pleuré, bien sûr...  Ma petite Marcelle. Pour en savoir plus, sur elle vous allez sur mon blog, dans le moteur de recherche, et vous tapez "Marcelle".

 Sinon, "ça fait longtemps qu'un homme n'est pas rentré chez moi". Ça fait longtemps qu'un homme ne m'a pris dans ses bras." Et bien oui ! les mecs, là.... Bordel de merde,  je vous préviens, je suis très exigeante en câlins. (voilà, je l'ai dit).

 "Aimer ce qui s'enfuit".

 C'est l'occasion de bien matérialiser l'état d'esprit dans lequel je me trouvais, face à mon passé d'épouse, face à cette histoire d'Amour terminée. Rarement une séparation, et le divorce qui m'attend ne peuvent sembler se passer dans de si bonnes conditions.

Puis "Roc Eclair".

 Qui traite du même thème. Avoir l'intelligence de regarder l'Amour qu'on a reçu, comme un bien précieux, même si cet Amour fait partie du passé. Il est dommage que mon mari ne soit pas sensible à la chanson française, car ça aurait été un bon moyen de lui rendre hommage.  Mais si ça avait été le cas, je n'aurai pas divorcé.
Petit commentaire au sujet de l'olivier tombé, en Provence. L'arbre est un symbole phallique, et à ce titre, n'aimant plus mon mari, il n'était plus mon arbre, ce dernier était donc tombé, et ça n'était pas la misère".

 Bon, sinon, "acoustique", selon mes théories actuelles de directeur artistique. Un oiseau de plus, donc. Et pas de volière, donc, on est bien d'accord !"Elles vont  sécher nos ailes".

 Enfin, donc, oui, en effet, assez bouleversant, pour moi, aguerrie comme je le suis, pourtant. C'est la première fois que la totalité des chansons d'un disque, me sont destinées, ainsi, à moi, en partie, et à Thomas et moi, d'autre part. Assez troublant, pour moi, je dois bien le reconnaitre. Allez, Jean Louis, vient là que je te fasse un bécot de mère poule.

 Et bien oui,  mesdames et messieurs, je suis une mère poule, oui, je dois bien l'admettre. Une poule Brahma, pour être précise, car elle a plein de plumes aux pattes, pour pouvoir tenir chaud à se petits oiseaux. Mais pourtant une poule, c'est con, hein, soyons bien clairs. On est bien d'accord.  Je suis quand me "la voisine des oiseaux", je vous rappelle, mais enfin, comment voulez vous que je materne une vingtaine d'artistes moi, (enfin, je suis plus sure du chiffre, là, faudrait que je recompte....) en plein ciel ? C'est physiquement bien trop compliqué !
 Tiens, en parlant d’œufs, là, j'ai une chanson, sur le gaz, y'a plus qu'à la ficeler.

 Hier, non, avant hier, j'ai réussi à en faire une"qui est venue toute seule", en dix minutes. J'ai raconté ça à ma psychiatre, cette andouille bien sûr, a voulu ré augmenter le dosage du médoc.... Et bien oui, quoi, tu crées, on te castre, c'est comme ça. Heureusement que je ne me laisse pas faire. En commençant par les paroles, comme Thomas ! Trop forte, Francinette,  pas aussi forte que la giraffule, mais je me défends pas trop mal. Embarassed
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Last edited by Françoise on Sat 16 Jul - 15:27 (2011); edited 4 times in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Fri 13 May - 13:31 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Sat 16 Jul - 15:29 (2011)    Post subject: ROC ECLAIR Reply with quote

J'ai rajouté les commentaires au sujet des chansons d'Amour que j'avais volontairement occultées, par pudeur... C'était stupide.
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Fri 5 Aug - 11:14 (2011)    Post subject: ROC ECLAIR Reply with quote

Voici arrivé ce matin, tout chaud, le clip vidéo de Jean Louis Aubert, sur les lépidoptères.
Juste après que j'ai posé mon poème, il y a un quart d'heure, c'est curieux.

http://jeanlouisaubert.com/Videos/Clips/Les-lepidopteres

Mon commentaire.
Magnifique, vraiment. Il me rappelle un clip vidéo de Mickey trois D "Il faut que tu respires", sur lequel j'avais flashé, à l'époque, et qui avait fait que Thomas avait commandé le clip vidéo "deux pieds".

Alors, sinon c'est donc moi, ce petit garçon un peu rouquin. Pour de vrai, quand j'étais enfant, j'avais des reflets roux.
Mais je remarque, quand même, que les vautours sont bien plus nombreux que les deux copains, à la fin de clip... Pas bon, ça. Heureusement que mon instinct, lui, est très fort, et veillera à tout ça. soyez sans crainte, les oiseaux, xje serai intraitable, sous mes faux airs de gentille, je sais aussi ne pas l'être, quand la nécessité se fait sentir.
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Tue 25 Oct - 16:12 (2011)    Post subject: ROC ECLAIR Reply with quote

Votez !

http://www.rtl.fr/actualites/culture-loisirs/musique/article/votez-pour-l-album-rtl-de-l-annee-2011-7725535081

Le problème, c'est qu'ils sont trois de chez nous, à "compatiter", alors... C'est ça, "ma bonne Lucette". Embarassed
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Wed 26 Oct - 18:36 (2011)    Post subject: ROC ECLAIR Reply with quote

Rendez-vous dimanche 30 octobre sur France 2 - Jean Louis interprétera "Maintenant je reviens" sur le plateau de "Vivement Dimanche" -
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Mon 21 Nov - 20:37 (2011)    Post subject: ROC ECLAIR Reply with quote

Aujourd'hui sort la nouvelle édition de Roc Eclair ( en coffret 3 CD: Roc'Eclair + Hiver + 5 titres live) je trouve l'initiative géniale, parce que ça regroupe toutes les chansons qui sont issues de notre histoire à Thomas et à moi. SUPER. Okay
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 01:06 (2019)    Post subject: ROC ECLAIR

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> La ruche artistique côté chansons. -> Jean Louis Aubert. All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group