Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index

Le Forum de Françoise Niel Aubin.


 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

"Sans titre".

 
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> les françoises -> Jeanne Cherhal
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Fri 6 May - 12:41 (2011)    Post subject: "Sans titre". Reply with quote

 c'est une chanson de Jeanne qui est très chère à mon cœur. Elle a écrit ça sur son premier disque, là où elle est avec ses nattes, c'est à dire, à moins de 25 ans, il me semble.

 Et ça moi, ça me bouleverse, qu'une nana de cet age, ait eu cette intelligence là.


 Sans Titre.


  Tiens l'hiver qui surprend oh y a plus de saisons
  Sûr de rien rien de sûr même le bleu du ciel
  Les petites filles ont froid leurs cheveux sont le miel
  Qui réchauffe messieurs taisons taisons taisons

  Taisons-nous les messieurs ont les mains bien trop grandes
  Pour ne pas se glisser sous ce qu'il ne faut pas
  Vois la petite idiote qu'on fait marcher au pas
  Qu'on veut griser pour qu'elle s'étende étende étende

  Et tant de gris de grand pour une si petite
  L'affole car comment peut-on être si vieux
  Si vieux si près si fou elle a noyé ses yeux
  On fait cela quand on évite évite évite

  Et vite elle oubliera il le faut ma jolie
  Un petit corps c'est rien les vieux messieurs le savent
  Ravaler petits pleurs alors tu seras brave
  Finis ton rêve et puis au lit au lit au lit

  Oh l'hiver qui surprend tiens y a plus de saisons
  Sûr de rien rien de sûr même le gris du ciel
  Les petites filles ont froid leurs cheveux sont le fiel
  Qui réchauffe messieurs taisons taisons taisons

  Tiens l'hiver qui surprend oh y a plus de saisons
  Sûr de rien rien de sûr même le bleu du ciel
  Les petites filles ont froid leurs cheveux sont le miel
  Qui réchauffe messieurs taisons taisons taisons

  Taisons-nous les messieurs ont les mains bien trop grandes
  Pour ne pas se glisser sous ce qu'il ne faut pas
  Vois la petite idiote qu'on fait marcher au pas
  Qu'on veut griser pour qu'elle s'étende étende étende

  Et tant de gris de grand pour une si petite
  L'affole car comment peut-on être si vieux
  Si vieux si près si fou elle a noyé ses yeux
  On fait cela quand on évite évite évite

  Et vite elle oubliera il le faut ma jolie
  Un petit corps c'est rien les vieux messieurs le savent
  Ravaler petits pleurs alors tu seras brave
  Finis ton rêve et puis au lit au lit au lit

  Oh l'hiver qui surprend tiens y a plus de saisons
  Sûr de rien rien de sûr même le gris du ciel
  Les petites filles ont froid leurs cheveux sont le fiel
  Qui réchauffe messieurs taisons taisons taisons


 Bon, ça me déplait, mais je n'arrive pas à trouver d'extrait sonore, sur le net, de cette chanson, alors, c'est pour l'avoir sur youtube. Ma parole , il va falloir que ce soit moi qui vous la chante. Mais j'ai pas le matos, moi....


 Et vite elle oubliera il le faut ma jolie . Et bien oui, quand ça vous est tombé dessus, nous petites filles nous pensons "c'est pas grave.... Je vais oublier, puis ça passera". Sauf qu'on ne peut pas oublier, car en faisant cela, le pédophile, lui a commis un assassinat. Et la petite fille, elle, est alors morte, et sombre, ainsi, dans les ténèbres.

Un petit corps c'est rien les vieux messieurs le savent et bien oui, c'est tellement plus facile, de s'en prendre à une petite fille. s'il essaie avec une femme elle est plus forte, physiquement, alors, elle peut hurler, et se défendre.... Puis le corps d'une petite fille, ça ne pèse rien".... En fait, c'est encore plus facile de le considérer comme un jouet sexuel....

Ravaler petits pleurs alors tu seras brave... Et bien oui, ce qui est arrivé est tellement terrifiant, qu'on ne le dit à personne... C'est un secret trop lourd, pour qu'on parvienne à le partager avec les gens qui sont sensés veiller sur nous. Quand au fait d'être "brave", j'ai connu, ça, aussi, bien sûr... Car porter un tel fardeau, effectivement, c'est en effet"être brave". Moi, je dis de moi que j'ai porté cela "comme un "brave petit soldat", pendant dix ans.

 Puis la fin: "taisons taisons taisons".

 Ça se passe de commentaire.

 Il y a quelques années, un vieil homme de mon entourage (mais pas mon père), me dit un jour, à table la chose suivante (il ne connaissait pas mon histoire):

 "De toute façon, quand une petite fille "va avec" (il voulait dire a des relation sexuelles avec ) un homme,  c'est qu'elle l'a bien cherché"..... inutile de vous dire que j'ai ouvert ma grande gueule, il n'a pas "été déçu, je l'ai torpillé façon "Françoise", et comme c'est quelqu'un qui m'aimait beaucoup, il n'a pas surenchéri.

    Non, mais attendez, là.... N'imaginez pas que je fabule, surtout, c'est ce que pensent les gens, et pas seulement les hommes,  enfin, pas tous, mais bon nombre d'entre eux,  quand on parle de viol, de pédophilie, ou d'inceste, dans l'inconscient collectif. Quand une petite fille, une adolescente, ou bien une femme est victime d'une agression sexuelle, c'est la victime elle, qui l'a cherché, elle est donc coupable... Allez y, faite le test, autour de vous, vous n'en reviendrez pas.

    Enfin, moi, je connais quelqu'un dans mon entourage, victime d'attouchements par son père. Elle a porté plainte, une fois adulte. Et bien, le juge, lui, a estimé que c'était elle la coupable, parce qu'elle avait 12 ans.... Vous voyez ! C'est incroyable, vraiment hallucinant, quand j'entends des verdicts comme ça, je ressens une terrible colère, et je n'ai qu'une envie, c'est de hurler.

 petit commentaire. Quand je rencontrerai Jeanne, je lui demanderai si cette chanson a été écrite selon l'histoire d'une personne, en particulier. Ça ne m'étonnerait pas, tellement elle est "juste".


_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Publicité






PostPosted: Fri 6 May - 12:41 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> les françoises -> Jeanne Cherhal All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group