Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index

Le Forum de Françoise Niel Aubin.


 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

La misère affective.

 
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> Et si on philosophait un peu.... -> La misère.
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Françoise
Administrateur

Offline

Joined: 07 Apr 2011
Posts: 4,813
Localisation: ste Austreberthe.

PostPosted: Sat 12 Nov - 09:19 (2011)    Post subject: La misère affective. Reply with quote

C'est la plus redoutable, peut être. Enfin, je ne sais pas. Car elle a une origine, bien différente, selon les cas.

Certaines personnes, plus courantes qu'on ne le croit, sont prédisposées à l'être, même si elles sont seules, au foyer, parce que leur éducation, elle les a façonné comme ça.Une sorte de méfiance de l'autre, congénitale, qui va en général, avec certaines idées politiques, que je ne souhaite pas voir fleurir ici.

Je crois, moi, cependant que c'est la plus facile à combattre. Car il n'y pas besoin d'avoir de l'argent, pour adresser un sourire à quelqu'un, pour être compatissant, envers quelqu'un qui souffre, ou pour avoir une vie associative. En fait, assez souvent, les gens qui souffrent de solitude, sont des gens qui ont eux même semé les graines, de cette état de fait, et quelquefois, depuis bien longtemps...

Il arrive aussi, alors là, très souvent, que cette misère affective, soit lié e à un état de souffrance psychologique. C'est je crois, la cause la plus courante. Et pour en arriver là, nul est besoin d'être au chômage... La souffrance morale, elle, isole de la façon la plus forte qu'on ne puisse imaginer.

Un des symptômes les plus forts, en ce qui concerne la dépression, par exemple, est précisément le besoin d'être seul, ou de s'isoler. Les psys, font très attention à ça, et je connais très bien cette situation là, pour l'avoir vécue, moi, très longtemps, en diverses périodes, depuis ces neuf ans, quasiment. Des relations mère filles, plus distendues, amicales, de même, etc...

En fait, quand on ressent le besoin de s'isoler, de façon de plus en plus accentuée, il est temps de faire quelque chose... Il ne faut pas rester ainsi. Le fait, vraiment, de ne plus supporter, en quoi que ce soit, la compagnie, est effectivement, un symptôme alarmant. Si vous constatez celà, chez un de vos proches, c'est le moment de vous en inquiéter.
Se confier à ses proches, n'est pas malheureusement, la bonne solution, en général, croyez en mon expérience. Car une personne qui n' a pas connu celà, va vous sortir un amoncellement de conneries, que vous de soupçonnez pas, du style "mais secoue toi".
"si tu regardais ailleurs tu verrai qu'il y a bien pire que toi", ce qui augmente encore plus votre culpabilité.

En fait, soit la copine ou le copain, est assez intelligent, pour écouter, et savoir se taire... Ou bien alors, simplement lui proposer de faire du sport, "gentiment", car faire du sport, "gentiment", est un bon moyen pour fabriquer naturellement de la sérotonine. la personne qui souffre, ressent alors systématiquement un mieux être, ensuite.
Soit consulter un psy, sur RV gratuit, sur tout le territoire français, antennes des HP, des régions.

Mais en règle générale, la seule véritable méthode, pour soulager une souffrance, c'est la notion de plaisir, sous toute ses formes. la véritable et seule définition valable, à mes yeux, de la dépression, c'est précisément l'absence absolue, du moindre désir....

Alors, il peut ne rester, effectivement que le désir de faire l'Amour (bien qu'en pareille circonstance, la libido, en général, elle soit plutôt en berne, mais enfin, sait on jamais). Vous avez plein de possibilités, broder, colorier des mandalas, que sais je. Plus l'éventail des désirs, réels, lui est restreint, plus l'etat de souffrance lui est accentué, et effectivement préoccupant.
_________________
"Je m'appelle Françoise", c'est comme ça dans ma vie, quand on me dit "framboise" je m'en vais je m'enfuis, je m'en vais je m'enfuis".


Back to top
Publicité






PostPosted: Sat 12 Nov - 09:19 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Le Forum de Françoise Niel Aubin. Forum Index -> Et si on philosophait un peu.... -> La misère. All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group